Atelier de présentation des données sur VBG et milieu de formation au Sénégal

Le mardi 08 et mercredi 09 octobre 2013, GESTES a organisé deux ateliers respectivement au Grand Théâtre National sur la présentation des données sur les violences basées sur le genre au Sénégal et au King Fahd Palace sur la Charte contre les Violences Basées sur le Genre dans les établissements d’enseignement supérieur.

Cette recherche est effectuée auprès des ménages où 1200 individus ont été interrogés, dans les milieux de formation où 307 personnes ont été interviewées et aussi auprès de 167 organisations, institutions et syndicats. Des bases de données fiables sur les VBG ont été constituées à partir de ces enquêtes.

L’analyse de ces données rend compte des types et manifestations des violences basées sur le genre, d’identifier les victimes et les auteurs tout en montrant les spécificités socio-culturelles, religieuses, économiques et géographiques qui sont les cadres sociaux dans lesquels les faits et actes de violences prennent sens. Aussi, les résultats de cette étude éclairent-ils les mécanismes et modes de traitements des VBG en fonction des espaces dans lesquels elles sont perpétrées.

C’est dans ce cadre que cet atelier de partage autour des premiers résultats sur les VBG au Sénégal  est organisé en collaboration avec la Cellule Genre du MESR sous la présidence effective du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr Mary TEUW NIANE. L’atelier est mis à profit pour présenter la Charte nationale de lutte contre les VBG dans les établissements d’enseignement publics et privés du Sénégal. Cette démarche s’inscrit en droite ligne avec les exigences de qualité des contrats de performances signés par les différentes universités. Les propositions issues de cet atelier permettront d’atteindre un des objectifs du Programme Gouvernance, Sécurité et Justice sur la Prévention et d’influencer les politiques pour un changement de comportements dans la société sénégalaise.

En plus des résultats et de la charte, la plateforme Web-SMS pour le suivi et la prévention des Violences Basées sur le Genre a été présentée aux participants composés de différentes parties prenantes.

Durant les ateliers, la Coordonnatrice de GESTES, Dr. Fatou Diop SALL a fait un plaidoyer pour une campagne de lutte contre les VBG sous la présence effective de Mme Thioune, Ramata Molo Aw, Administratrice de programme principale Gouvernance, sécurité et justice en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, en poste au CRDI à Nairobi, au Kenya.

About the author: ouze11

Leave a Reply

Your email address will not be published.Email address is required.